Abréviations météorites pierreuses

Petit lexique pour mieux comprendre la Classification des météorites pierreuses

.

Afin de mieux saisir la classification des météorites pierreuses, je vous propose ci-après un résumé non exhaustif des principales classes de météorites triées selon leurs abréviation communes avec pour chacune quelques références des spécimens les plus célèbres. Vous pourrez lire aussi les autres articles liés à la classification des Sidérites, et des mixtes.

Un article joint détaille les abréviations d’origines liées aux trouvailles et découvertes.

Les météorites pierreuses se classent en deux grandes catégories :

Les Chondrites ordinaires ( chondres )

Les Achondrites ( absence de Chondres / Fusion et différenciation )

Les Chondrites ordinaires sont classées en plusieurs principales sous catégories :

Chondrites ordinaires

Chondrites carbonnées

Chondrites Enstatite

Les Chondrites ordinaires

Ce sont les météorites pierreuses les plus communes et souvent découvertes. Elles sont classées selon leur teneur en Fer et leur métamorphisme subit.

Teneur en Fer:

H

Importante teneur en Fer. Le métal représente jusqu’à 25 % de la masse total

L

Teneur moyenne en métal. Entre 5 et 15 %

LL

Pauvre en Fer. La masse totale ne dépasse pas 5 %

Métamorphisme :

La météorite pierreuse a subit des contraintes et une évolution géologique liée à leur température. En fonction des tranformations, il est possible de les classer en rapport à l’état des Chondres qu’elles contiennent. Ce classement se base sur une échelle référence allant de 3 à 7.

3

Superbes Chondres

4

Commun. Chondres bien définis.

5

Les Chondres sont moins apparents. La matrice ( corps ) de la météorite s’est transformée.

6

Les Chondres sont difficilement identifiables. La météorite est beaucoup transformée.

7

Pratiquement plus de Chondres. Le corps de la météorite est de texture fine et rocheuse.

Certaines météorites peuvent être classées en H + L. Elles peuvent aussi associer 2 nombres. Exemple : nwa869 notée : L4-6 et L / LL4 pour Nwa 2033.

Les Chondrites carbonées

Les météorites pierreuses carbonées diffèrent par leur concentration en oxygène et en Carbone. Elles peuvent posséder plus rarement des composés organiques. Ces météorites peuvent aussi posséder des Chondres et du métal.

Il existe de nombreuses catégories. Les plus génériques sont : CI CM CR CK

CI

Degré de transformation aqueux élevé. Il n’y a quasiment pas de Chondres. Présence importante d’eau. La plus rare.

CM

Présence de Chondres et assez riche en matière organique.

CR

Les Chondres sont regroupés et enrobés de Carbone.

CK

Chondres importants liés à des Silicates

Il existe aussi les CH et CB riches en métal. CO ont un peu de métal et présentent des grains très fins.

Il faut ensuite associer un indice chiffré à ces principales catégories. L’échelle de nombre va de 1 à 6

Indice 1

Métamorphisme aqueux très important

Indice 2 à 3

Métamorphisme modéré à des températures faibles

Indices supérieurs à 3

Métamorphisme aqueux lié à des températures de plus en plus élevées.

Exemple de météorites carbonnées : C4 ( Coolidge ) CV3 ( Dho1073 ) CO3.3 ( Ornans )….

Les Chondrites à Enstatite

( article séparés )

Divisées en 2 groupes : EH et EL

Les Achondrites donneront lieu à un autre article

J’espère que cet article vous aura permis de vous y retrouver un peu mieux dans les sigles servant à la classification des météorites pierreuses. Bien entendu, ce résumé détaille les grandes lignes de la classification. Pour en savoir plus et approfondir le sujet, vous pouvez vous documenter sur les sites scientifiques dédiés qui pullulent sur le web ( souvent en anglais ).

L’article sur les Sidérites vous propose une documentation identique sur la classification. Consultez aussi les nomenclatures sur les zones géographiques de découvertes.